Greffe de cheveux par technique FUE

Quand on parle de greffe de cheveux, c’est souvent la méthode par FUT qui est évoquée.

Pourtant, la FUE (Extraction des Unités Folliculaires) est largement utilisée.

Plus récente, elle consiste à prélever directement les bulbes sur la zone capillaire donneuse.

Elle ne s’adresse pas à tous les profils et est plutôt privilégié pour les petites zones de calvitie, qui ne sont pas susceptibles de s’agrandir.

Par ailleurs, elle s’adresse particulièrement aux patients qui souhaitent ne pas avoir de cicatrice et qui ne voient pas d’inconvénient à raser la zone de prélèvement.

greffe fue

Quel est le principe de l’opération ?

La FUE consiste à prélever directement des bulbes sur l’arrière du crâne du patient, voire à d’autres endroits du cuir chevelu si besoin.

Cette opération est effectuée avec un petit forêt chirurgical, d’un diamètre allant de 0,7 à 1 millimètre, permettant une grande précision.

Pour cela, il est indispensable de raser la zone donneuse.

Une fois les greffons sélectionnés et extraits, le médecin passe à l’étape d’implantation, qui est la même que par la technique FUT.

Il s’agit de faire de minuscules incisions aux endroits à implanter, pour ensuite y greffer les cheveux prélevés auparavant.

La médecine dispose aussi de l’aide des nouvelles technologies, et l’on trouve dans certaines cliniques des opérations par FUE robotisée.

Ces appareils de greffe promettent plus de précision, d’efficacité et de rapidité.

Mais elles rendent aussi les interventions plus coûteuses et l’on manque de recul pour leurs résultats à long terme.

Pour connaître toutes les étapes de l’intervention chirurgicale, rendez-vous sur la page dédiée au déroulement de la greffe.

Les points positifs de ce type d’intervention

Cette méthode est relativement plébiscitée, surtout chez les patients assez jeunes. Elle présente en effet des avantages certains :

  • Elle ne laisse pas de cicatrice, ni de traces visibles à l’oeil nu, ce qui est intéressant par exemple pour les patients qui souhaitent porter les cheveux très courts
  • Les croûtes disparaissent au bout de 5 jours (VS au moins 8 jours avec l’autre méthode)
  • La zone de prélèvement est plus importante qu’avec la FUT, car elle ne se limite pas à l’arrière du scalp (on peut aussi prélever sur les zones temporales ou et les zones hautes du lobe occipital)
  • Moins de douleurs après l’opération qu’avec la méthode par FUT

Les désavantages de la greffe par FUE

Bien qu’elle soit relativement avantageuse, la Follicular Unit Extraction a aussi ses limites :

  • Elle est adaptée aux petits espaces à couvrir, mais ne convient pas si la calvitie est importante
  • Il faut raser la partie du cuir chevelu à prélever, ce qui peut poser un souci esthétique (les femmes utilisent d’ailleurs moins cette méthode)
  • Les greffons prélevés sont plus fragiles qu’en passant par une FUT, ce qui donne de moins bons résultats en général
  • Technique souvent plus onéreuse, car elle demande plus de technicité mais aussi car elle dure jusqu’à deux fois plus longtemps (entre 6 et 8h)

La FUE est donc une technique qui peut convenir à des patients dont la calvitie est assez faible, et qui a l’avantage de causer moins de déconvenues post-opératoires.

Toutefois, elle nécessite une plus grande maîtrise de la part du chirurgien qui pratique l’intervention, car elle est plus complexe que la FUT. Soyez donc vigilant sur le choix de votre médecin et ne négligez pas les inconvénients potentiels de ce type d’intervention.